05 61 87 16 38
  • français
  • english
Sur plus de 9 hectares en pleine forêt !

Historique du village

Aux origines

Le village Gaulois vu du ciel

Ecomusée, parc archéologique, parc culturel, le Village Gaulois est inclassable. L’origine du projet, de sa construction, en passant par son fonctionnement, jusqu’à son ouverture, rien dans ce lieu n’est ordinaire, ici, tout est différent et loin des chemins balisés.

C’est une aventure humaine extravagante, dans laquelle s’est lancée une équipe réduite tout d’abord de 2 personnes, puis 5 sur le terrain, et finalement 11 en tout avec le conseil d’administration de l’association ; une équipe de copains reliés par une passion commune.

Ils ont imaginé la construction d’un village gaulois, la reconstitution archéologique d’une vingtaine de bâtiments, en s’appuyant sur les dernières recherches et données scientifiques.

Ces Gaulois, tels qu’on les appelle encore aujourd’hui, avec moins de dérision qu’il y a dix ans, ont tout fait ; historiens, chercheurs, ils ont cumulé tous les métiers, cultivateurs, charpentiers, chaumiers, maçons, administrateurs, gestionnaires, pour mener à bien leur insoutenable projet.

Seuls durant des années, sans moyens, avec de vagues promesses, et un terrain mis à disposition par le SIVOM de Rieux, dix ans plus tard, le résultat est époustouflant.

Ici la barre a été placée très haut. Dès l’arrivée, on est impressionné par un gigantesque fossé, un talus, le rempart qui court sur 200 mètres et ferme le village. Au centre, une porte fortifiée monumentale verrouille le côté le plus exposé du village les autres étant protégés d’une part par une haute falaise, d’autre part par la Garonne.

A l’intérieur, le village se développe sur 6 hectares. Dès l’accueil un bâtiment immense, plus loin encore des barrières, des remparts, des maisons, des chemins à s’y perdre pour relier le tout. Une bulle, une alcôve, un lieu serein empreint de mystère.

C’est en Volvestre, à ½ heure de Toulouse (50 km), le choix du site n’est pas le fruit du hasard. En effet, plusieurs sites gaulois ont été découverts aux alentours. Ce peuple qui occupe la région toulousaine et bien au-delà se nomme les Volques Tectosages.

Ce lieu est un véritable laboratoire où l’humain est mis en exergue et si sa vocation touristique est évidente, l’enseignant, le scientifique ou le chercheur trouvera ici nature à réflexion. Véritable centre de ressources, l’Archéosite organise également congrès, colloques, expositions et concerts. Cette reconstitution permet à l’imagination de se développer, obligeant à transgresser les conforts quotidiens ... peut-être à réaliser des rêves...

Le bois

Avec l'hiver débute l'abattage des arbres, trois essences différentes choisies suivant leur destination. La coupe respecte les périodes lunaires, les préservant des parasites.


L'ossature

L'élévation commence par de forts piquets fichés dans le sol ; dessus prennent appui les sablières. Puis vient la pose des poteaux supportant la faîtière. Les chevrons relient faîtière et sablière, chevillés sur cette dernière. Les liteaux sont fixés grâce à un lien végétal.


Le chaume

Le chaume est un terme générique qui englobe l'ensemble des toitures végétales. En ce qui concerne le Village Gaulois, la préparation du chaume commence en été avec la moisson du seigle. Ce dernier coupé avant maturité, sèche dans les champs puis il est stocké en gerbier. La préparation des bottes est délicate : la paille est débarrassée par battage, la tige peignée pour ôter la feuille, les pailles courtes ou cassées sont retirées.


La toiture

L'automne est réservé à la pose du chaume. Les bottes sont fixées aux liteaux en rangs successifs, puis libérées de leur liens, elles sont étalées à l'aide d'une palette. L'étanchéité au sommet est assurée par de la terre fixée par des plantes.


Le torchis

Le torchis est un mélange de terre et de fibres végétales, en l'occurrence ici de la paille coupée, que l'on projette à la main sur un clayonnage de noisetier autrement dit un entrelacs de branches horizontales qui constitue les parois de l'habitation. Lorsqu'il a séché, les craquelures provoquées par la rétraction de la terre sont comblées, et les parois sont parfois enduites de "terre si pure et si brillante qu'elle imite la peinture" comme l'a écrit Tacite.


Consultez tous nos tarifs et achetez vos billets en ligne 24h/24h grâce à notre plateforme 100% sécurisée. Groupes, Scolaires, Centres de Loisirs, le Village Gaulois vous accueille toute l'année sur réservation !

Note Bleue : Agence de Data marketing - Zecible : Location / Achat de fichiers – Zebottin : Fichier Décideurs et Entreprises - Zemail : Emailing, SMS Mailing et Mailing Postal - Zeref : SEO et Référencement
© 2017 - Le VILLAGE GAULOIS -